• Le projet pédagogique

    Tilia est une école laïque hors contrat qui accueille une vingtaine d'enfants âgés de 3 à 11 ans depuis la rentrée 2018.

     

    Tilia s'inscrit dans le mouvement de l'éducation nouvelle dont sont issues les pédagogies actives telles que les pédagogies Freinet, et Montessori. Elle ne revendique pas d’appartenance exclusive à un courant pédagogique en particulier, mais puise dans chacun d’eux et partage les valeurs et les concepts fondateurs de l’éducation nouvelle.
     
    A l'école Tilia, nous considérons les apprentissages comme facteurs de progrès global de l’individu, lorsqu’ils sont motivés par sa curiosité naturelle. Nous avons confiance en la capacité naturelle de l'enfant à apprendre de façon autonome, de la même manière qu’il acquiert spontanément et avec enthousiasme des savoir faire et savoir être de 0 à 3 ans (marcher, communiquer, se servir de son corps, coopérer...) grâce à l’imitation, au jeu, ainsi qu’à l’envie naturelle d'interagir avec les siens.
     
    Dans notre école, l'enfant évolue au sein d’un cadre bienveillant fondé sur l’écoute et le respect mutuel, où il peut devenir l'acteur de ses propres apprentissages. Son rythme personnel, ses besoins et sa motivation sont respectés au sein du groupe dont il fait partie.
     
    La vie de la classe et les acquisitions de chacun s'articulent autour de la réalisation de projets individuels et collectifs, accompagnés par l'enseignant qui adapte les progressions et ses pratiques pédagogiques aux besoins concrets des élèves.

     

    L'école Tilia, c'est :

    Un lieu éducatif donnant la possibilité à l'enfant d'être acteur de ses apprentissages, dans le respect de ses motivations, de sa singularité et de son rythme personnel.

    Un environnement et un climat bienveillant favorisant l'autonomie, la responsabilisation et la construction positive de l'estime de soi des enfants.

     

    L'acquisition d'apprentissages recensés dans le socle commun des connaissances, mais dont la progression est déterminée par le rythme de l'enfant en fonction de ses activités et de l'avancement de ses projets personnels.


    Un lieu de socialisation où les élèves évoluent dans le groupe, en coopération et en confiance avec les autres enfants et les enseignants, dans le respect des droits et de la liberté de chacun.

    Un cadre et des règles de vie évolutifs qui se construisent collectivement en fonction des situations vécues et des besoins.

  • Pourquoi cette école ?

    Les démarches pédagogiques utilisées dans l’école laïque Tilia sont également mises en place par des enseignants de l'école publique de la république, porteurs des mêmes valeurs que les nôtres. Notre approche est celle de nombreux instituteurs qui avaient la chance de travailler en classe unique (comme Bernard Collot par exemple) et qui, grâce au multi-âge et l'aménagement adapté de leur école, étaient en mesure de travailler en coopération et en pédagogie de projet, dans le respect du rythme personnel et de la motivation de leurs élèves.

    A l'heure actuelle, les enseignants n'ont hélas que rarement les moyens de mettre en place ce type de fonctionnement dans leur classe ou école. Certaines familles, dont les enfants n'entrent pas dans le système de répartition par niveaux de l'école publique, sont alors souvent démunis.

    C'est pourquoi nous nous sommes engagés dans ce projet de création d'école participative, car le cadre de l'école privée nous offre la possibilité d'aménager l'environnement dans le respect des principes fondateurs du mouvement de l'éducation nouvelle, afin de favoriser l'autonomie et la prise de responsabilité des enfants.

    Il nous est ainsi également possible d'accueillir des enfants d'âges différents dans un même lieu, ce qui favorise l'instauration d’une dynamique de groupe que l'on sait à présent être la plus propice à la construction active des apprentissages. Ce lieu de vie et d'apprentissages respectueux du rythme et des motivations de chacun ne peut être que privé et hors contrat (à son lancement), puisqu'il faut attendre 5 ans avant de prétendre pouvoir passer un contrat avec l'Education Nationale.

    Cependant, le prix d'inscription à l'école ne doit pas être un frein pour participer à ce projet coopératif et solidaire. Car au-delà de l'ouverture d'une nouvelle école privée, ce projet se veut porteur de valeurs de coopération, d'entraide, de solidarité et de respect de la singularité de chacun. C'est pourquoi le montant des frais de scolarité est le plus faible possible et ne finance que la location du local et le matériel de l'école (les accompagnants pédagogiques y sont donc tous bénévoles). Les familles des enfants qui adhèrent à ce projet, y participent également activement selon leurs possibilités et l'école est donc en évolution permanente en fonction des apports de chacun.

  • Notre approche pédagogique repose sur 3 piliers :

    Un lieu d'apprentissages actifs

    • L'enfant est acteur de ses apprentissages, lors de situations réelles et concrètes d'expérimentations, de recherches dans tous types de domaines et toujours dans le cadre de la réalisation de ses propres projets (individuels ou de groupe).
    • L'adulte se positionne en tant que référent travaillant en coopération avec l'enfant. Il accompagne, soutient, propose mais respecte les motivations et s'adapte aux besoins. 
    • L'enfant acquiert, à son rythme et naturellement, les compétences et connaissances recensées dans le socle commun élaboré par le ministère de l'Education Nationale en menant à bien des projets, dont il est l'initiateur et l'acteur.

    Un environnement bienveillant

    • L’environnement est aménagé pour stimuler l'intérêt des enfants. Il propose des ambiances et du matériel variés, issu de différents courants pédagogiques. Atelier d'arts plastiques, labo d'expérimentations, atelier bricolage, espace lecture et relaxation ou coin recherches documentaires... L'enfant évolue librement en fonction de ses projets en cours. 
    • L'aménagement s'adapte régulièrement aux besoins du groupe, pour que chacun puisse y évoluer en autonomie au grès des propositions des membres de l'école, enfants et adultes. Une exposition sur les dinosaures, un atelier de couture et tricot, l'aménagement d'un carré potager... L'environnement évolue tout au long de l'année et selon les projets.
    • Les règles de vie basées sur l’écoute, le respect des émotions et la tolérance sont mises en place et évoluent en coopération avec les enfants selon les besoins. Des conseils d'enfants, ateliers philo et temps de médiation sont régulièrement organisés pour permettre à tous de s'exprimer, se comprendre et vivre ensemble.

    Un cadre de vie coopératif et adaptable

    • Les enfants participent activement à la vie de l’école en coopération avec les adultes. Des temps d’échanges et de débats s’organisent quotidiennement et selon les besoins, afin d’élaborer ou adapter les règles et le cadre de vie.
    • Ces réunions au fonctionnement démocratique permettent également à chacun de partager des centres d'intérêts, de proposer des activités ou des projets.

    • Les apprentissages, les pratiques pédagogiques des adultes, l’environnement, l’emploi du temps et les activités évoluent et s'adaptent alors en permanence aux projets individuels ou collectifs des enfants.

  • Les apprentissages à l'école Tilia, concrètement...

    Les projets individuels ou collectifs des enfants, quels qu’ils soient, sont considérés comme points de départ des apprentissages.


    Tout au long de la conduite du projet, l’enfant a naturellement besoin d’approfondir des connaissances et compétences ou d’en acquérir de nouvelles. Il se tourne donc vers des référents (adultes ou enfants), des outils qu’il doit apprendre à maîtriser ou du matériel adapté, pour y parvenir. Les apprentissages spécifiques qu’il entreprend logiquement durant la réalisation du projet prennent alors sens concrètement dans ce contexte.


    Les enfants acquièrent ainsi les compétences et connaissances fixées dans le socle commun élaboré par le ministère de l'Education Nationale en menant à bien des projets dont ils sont les initiateurs et les acteurs. Autrement dit, c'est le programme et la progression qui s'adaptent à l'enfant dans le cadre d’une éducation globale, accordant une importance égale aux différents domaines éducatifs : intellectuels et artistiques, mais également physiques, manuels et sociaux. L'apprentissage de la vie sociale y est également considéré comme essentiel.

     

    Mais pour mieux comprendre comment ça marche, prenons un exemple concret d’apprentissages acquis lors de la conduite d’un projet individuel :

    1. Un enfant est très motivé par les chevaliers et les bandes dessinés.

    2. Dans le cadre de l’école, il souhaite travailler à la publication de ses bandes dessinées dont le héro est un jeune chevalier, sur un blog privé à destination de sa famille et de ses camarades.
    3. Il réalisera alors qu'il a besoin d'acquérir des connaissances informatiques (domaine 1 du socle : langage informatique, domaine 2 : outils numériques pour échanger et communiquer) mais aussi rédactionnelles (orthographe, grammaire, conjugaison, vocabulaire, mise en page : domaine 1 du socle, langue française). Il aura également besoin d’acquérir des techniques graphiques particulières (domaine 1 du socle : langage des arts). Ses histoires auront pour toile de fond le moyen âge en France, il devra donc chercher des informations et apprendre sur cette période historique de notre pays (domaine 5 : les représentations du monde) pour la réalisation de ses dessins où la construction de l’intrigue.
    4. Ces besoins sont recensés par l’enfant dans son carnet des savoirs sur lequel il notera également ses acquisitions, accompagné par l’adulte. Il apprendra où chercher les informations et outils nécessaires à la réalisation du blog et pour organiser son travail (domaine 2 du socle : les méthodes et outils pour apprendre).
    5. L'enseignant l'accompagne en lui proposant des outils, du matériel, des exercices ou entraînements qui l'aideront à mener à bien son projet. Des supports variés et puisés dans différents courants pédagogiques, afin qu’il puisse choisir celui qui lui convient le mieux pour atteindre son objectif. L’enfant a bien sûr également la possibilité de demander le soutien ou l’aide d’un ou de plusieurs autres enfants, d’un référent extérieur (contacter un auteur de bande dessiné ou un historien par exemple).

     

    D'autres exemples concrets pour comprendre notre approche pédagogique, en cliquant ici.

  • L'éducation nouvelle, qu'est-ce que c'est ?

    L'Éducation nouvelle est un courant pédagogique qui défend le principe d'une participation active des individus à leur propre formation. Donc qui considère tout apprenant, enfants compris, comme acteurs de leurs apprentissages.


    Les différents pédagogues de ce mouvement affirment ainsi que l'apprentissage ne peut se limiter à une accumulation de connaissances, mais doit se construire sur le chemin de la réalisation d'objectifs concrets, personnels à l'enfant. L'apprentissage de nouvelles compétences ou connaissances permet à l'individu d'atteindre ses objectifs, de mener à bien un projet qui le motive.


    Le point de départ de tout apprentissage devient alors l'envie de réaliser un projet concret et réel, motivé par l'un des centres d'intérêt de l'apprenant. Porté par sa motivation, ce dernier évolue alors à son rythme et librement dans un lieu favorisant l'esprit d'exploration et de coopération : il « apprend en faisant », c'est le principe des méthodes actives.


    Ce courant s'appuie donc sur la confiance dans les ressources propres à chacun, considérant que les savoirs s’acquièrent de façon naturelle et non plus à travers l’arbitraire de programmes pré déterminés.


    Les règles de vie quant à elles, émanent du collectif lui-même et de son expérience, afin de former de véritables citoyens libres et responsables. L'apprentissage de la vie sociale est considérée comme essentiel : depuis le « self-government » de Summerhill aux conseils coopératifs de la pédagogie institutionnelle, le respect de l'enfant implique qu'il soit partie prenante des règlements qui régissent sa vie.

     

    Plus d'info sur l'éducation nouvelle en cliquant ici.

  • Nos valeurs

    Nous considérons “l'apprenant” (adulte ou enfant) comme acteur de ses propres apprentissages, dont la personnalité, le rythme naturel, la sensibilité et les aspirations doivent être respectés au sein du groupe dans lequel il évolue.

     

    Le réel, les situations de vie concrète, le libre choix des activités et des projets menés constituent pour nous les conditions essentielles pour entrer dans les apprentissages de façon autonome et responsable.

     

    Nous sommes également convaincus que l'éducation ne peut isoler l'enseignement des matières académiques des autres “champs de l'éducatif” ; qu’une importance égale doit être accordée à tous les domaines : intellectuels, artistiques, mais également physiques, manuels et sociaux.

     

    L’écoute et le respect réciproques des besoins, motivations et émotions de chacun constituent le cadre de notre fonctionnement coopératif et participatif.

     

    Nous considérons donc la créativité et la curiosité comme point de départ des apprentissages et nous nous adaptons aux divers besoins des enfants tout au long de leur démarche. L'humilité, l'ouverture et le questionnement de chacun deviennent alors inhérents à la transmission de connaissances et compétences, dans un climat de confiance et d'enthousiasme.

  • Infos pratiques

    Jours d'accueil, horaires & vacances :

    • Semaine de 4 jours : lundi / mardi / jeudi / vendredi.
    • Horaires : de 8h30 à 16h30.
    • Garderie (gérée par les familles) : de 16h30 à 18h00.
    • Fermeture pendant les vacances scolaires (zone B du calendrier scolaire).

    Frais de scolarité

    • Adhésion annuelle à l’Association Atilia : 15 € par famille.
    • Frais d’inscription (non remboursables) : 100 €.
    • Frais de scolarité : 200 € par mois, sur 12 mois.
    • Frais de garderie (ouverte de 16h30 à 18h) : à définir avec les familles. 

    Effectifs

    L’école accueille une vingtaine d'enfants de 3 à 11 ans depuis la rentrée 2018, et compte deux accompagnateurs pédagogiques ainsi qu'un panel de bénévoles intervenant périodiquement ou ponctuellement en classe et deux volontaires en service civique.

    Repas du midi

    Les enfants apportent leur repas froid ou chaud dans un thermos. Le temps du repas est encadré par l’équipe et/ou des parents bénévoles.

    Le lieu

    L’école a lieu dans un local aménagé de 125 m², aux normes ERP 5, avec un jardin, situé au 331 rue de Cormery à Saint Avertin.

    Gestion associative

    La gestion de l’école est assurée par l’association Atilia qui a été créée en 2018. Toutes les familles en sont membres et s'investissent pour faire tourner l'école et l'association en fonction de leurs besoins et projets. Les statuts, le règlement et le projet associatifs (disponibles sur demande) ont été façonnés avec des valeurs fortes, piliers de ce projet participatif.

    Le projet pédagogique de l'école est également disponible sur simple demande (ecoletilia @ gmail.com).

    Comment nous aider ?

    Comme dans tout projet participatif, toute aide est la bienvenue !

     

    Aussi, si vous avez des idées, moyens, contacts, suggestions, ou toute autre contribution à nous faire part, n’hésitez pas à nous contacter (ecoletilia @ gmail.com). Merci d’avance !!

     

    Notamment :

    • Nous sommes preneurs de tous matériels, jeux, mobiliers et autres aménagements pour agrémenter l’école. N’hésitez pas à nous contacter avant de jeter les jeux que n'utilisent plus vos enfants...
    • Si vous souhaitez vous impliquer dans ce projet, vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre au sein de l’association, nous serons ravies de vous accueillir !
    • Et si ce projet rejoint vos propres valeurs, parlez-en autour de vous :)
  • Plus d'informations autour du projet...

    Tilia est le nom du genre regroupant les arbres tilleuls. Ces arbres ont été planté dans la plupart des écoles de la république après la révolution française en tant que symboles de justice et de liberté (on débattait des affaires publiques et on rendait la justice à l'ombre du tilleul). Le...
    April 4, 2018
    Les projets individuels ou collectifs des enfants, quels qu’ils soient, sont considérés comme points de départ des apprentissages. Tout au long de la conduite du projet, l’enfant aura naturellement besoin d’approfondir des connaissances et compétences ou d’en acquérir de nouvelles. Il se...
    April 3, 2018
    L'équipe pédagogique de l'école Tilia est composée de plusieurs personnes aux compétences complémentaires : Elisabeth, Sophie et Delphine. Mais aussi de diverses personnes bénévoles, parents ou autre tiers, qui viennent accompagner les enfants dans les apprentissages de compétences et...
    More Posts
    All Posts
    ×